Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Du Gua de Monts, Pierre

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né vers 1558 en Saintonge, en France, Pierre Du Gua de Monts est le fils de Guy Du Gua et de Claire Gourmand.

Du Gua de Monts combat auprès du futur roi Henri IV durant les guerres de religion et obtient en récompense le poste de gouverneur de Pons. Il semble avoir fait des voyages au Nouveau Monde à la fin du XVIe siècle. Nommé lieutenant-général des côtes, terres et confins de l'Acadie, du Canada et autres lieux en Nouvelle-France en 1603, il reçoit cette commission sous condition d'établir des colons en Nouvelle-France et d'évangéliser les autochtones.

Du Gua de Monts fonde une compagnie de traite en 1604. Il recrute des colons prêts à s'établir au Nouveau Monde et invite Samuel de Champlain à participer à son expédition. Il arrive au cap de La Hève (La Have, en Nouvelle-Écosse) au mois de mai 1604 et parcourt les côtes atlantiques avec Champlain. Il nomme Port-Rossignol, Port-au-Mouton et le fleuve Saint-Jean. Il établit une colonie sur l'île Sainte-Croix (Dochet Island) et y fait construire des maisons et une palissade. Du Gua de Monts est également celui qui implante la première culture du blé en Nouvelle-France.

Du Gua de Monts commerce avec les autochtones au printemps 1605 et envoie Samuel de Champlain explorer les côtes du continent à la recherche d'un nouveau lieu de colonisation. Il fait démolir les maisons de l'île Sainte-Croix et déménage sa colonie à Port-Royal. Il retourne en France en septembre 1605. Incapable de garder son monopole sur le commerce des fourrures, il liquide sa compagnie en 1607.

Ayant obtenu le monopole de la traite des fourrures pour l'année 1607 à 1608, Du Gua de Monts commandite l'expédition de Champlain en Nouvelle-France, au cours de laquelle ce dernier fonde Québec. Le monopole est officiellement aboli la même année. Toutefois, Du Gua de Monts continue à commercer avec le Nouveau Monde. Il importe la première cargaison de bois en 1611 et organise une nouvelle compagnie en 1612. Il participe activement au commerce avec le Canada jusqu'en 1617. Retiré dans son château des Ardennes à partir de 1622, il demeure cependant actionnaire de plusieurs compagnies de commerce.

Il est décédé en France en 1628.

Il avait épousé, probablement en France, Judith Chesnel.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • MACBEATH, George. « Du Gua de Monts, Pierre ». Bibliothèque et Archives Canada. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013