Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancienne caserne de pompiers du Village-du-Bassin-de-Chambly

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Ancienne caserne de pompiers

Région administrative :

  • Montérégie

Municipalité :

  • Chambly

Date :

  • 1931 (Construction)

Usage :

  • Services et institutions (Casernes de pompiers)

Éléments associés

Plaques commémoratives associées (1)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

L'ancienne caserne de pompiers du Village-du-Bassin-de-Chambly est un bâtiment municipal d'inspiration Art déco érigé en 1931. Le bâtiment en brique rouge, de plan rectangulaire à un étage, est coiffé d'un toit plat. Adossée au mur latéral s'élève une haute tour à tuyaux de plan carré hors-oeuvre. L'ancienne caserne se dresse en bordure d'une artère, sur un terrain en pente douce bordé d'arbres matures. Elle est située derrière la mairie de Chambly, dans la municipalité de Chambly.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Chambly) 2006-12-05
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'ancienne caserne de pompiers du Village-du-Bassin-de-Chambly présente un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique et architecturale reposant sur sa représentativité par rapport à un type de caserne de pompiers. En effet, cet édifice évoque les casernes de moyennes dimensions érigées dans les milieux ruraux et villageois au début du XXe siècle. Certaines municipalités optent pour une petite caserne; d'autres choisissent un bâtiment municipal qui combine la caserne et la salle du conseil municipal. En 1931, la municipalité de Chambly (anciennement Chambly-Bassin) fait ériger une caserne derrière l'édifice de la mairie construite près de 20 ans auparavant. La caserne est caractérisée par un volume simple de dimensions modestes ainsi que par une haute tour construite hors-oeuvre. La tour est utilisée pour faire sécher les tuyaux d'incendie qui sont déroulés et suspendus à l'aide d'un système de câbles et de poulies. En façade principale, une large baie remplace les grandes portes d'origine associées à ce type de bâtiment. L'ancienne caserne de pompiers constitue un élément structurant typique des villages du début du XXe siècle.

L'ancienne caserne de pompiers du Village-du-Bassin-de-Chambly présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale comme exemple de l'influence Art déco sur l'architecture des années 1920 et 1930. Créé en France, le style Art déco connaît son apogée lors de l'Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de Paris (1925). Il se caractérise notamment par la verticalité de ses lignes et l'utilisation d'ornements stylisés. La caserne de Chambly est construite en brique et adopte un style qui la démarque des petites casernes rurales. Une composition tripartite est à la base de toute l'ornementation du bâtiment, comme le linteau de pierre de la porte d'entrée, ainsi que le bandeau de pierre et les créneaux surmontant la façade. La tour à tuyaux allie bardeaux d'amiante et bois. Elle affiche un décor géométrique toujours composé d'éléments tripartites qui s'évasent vers le haut. C'est le cas des planches cornières et des grandes fenêtres surmontées d'un oculus. La maçonnerie en brique rouge et le rappel des bandeaux en pierre assurent l'harmonisation de l'ancienne caserne avec la mairie de Chambly.

Source : Municipalité de Chambly, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'ancienne caserne de pompiers du Village-du-Bassin-de-Chambly liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- sa situation derrière la mairie, dans la municipalité de Chambly;
- sa situation en bordure de la voie publique;
- les éléments liés à sa fonction, dont la tour à tuyaux de plan carré hors-oeuvre;
- son volume de dimensions modestes, dont le plan rectangulaire, l'élévation d'un étage et le toit plat;
- ses matériaux, dont la maçonnerie en brique rouge, le parement de la tour en bardeaux d'amiante ainsi que la couverture en cuivre de la tour;
- les ouvertures, dont la porte située au pied de la tour et les fenêtres rectangulaires (dont certaines surmontées d'un oculus);
- l'ornementation reposant sur une composition tripartite, dont le linteau de la porte d'entrée, le bandeau et les créneaux couronnant la façade principale, ainsi que les planches cornières de la tour.

Haut de la page

Informations historiques

L'ancienne caserne de pompiers du Village-du-Bassin-de-Chambly est érigée en 1931. Elle est située dans l'ancienne municipalité de Chambly-Bassin. Au début du XXe siècle, la plupart des villages québécois se dotent d'infrastructures pour la protection contre les incendies. Certaines municipalités optent pour une simple petite caserne; d'autres choisissent un bâtiment municipal plus imposant combinant la caserne et la salle du conseil municipal. En 1912-1916, la municipalité de Chambly-Bassin se dote d'une mairie monumentale qui comprend, entre autres, une salle du conseil, un poste de police et un logement pour l'inspecteur municipal. Ainsi, lorsque la municipalité décide de construire une caserne, elle opte pour un petit bâtiment à fonction unique. La caserne, d'inspiration Art déco, est construite en 1931. Elle est implantée derrière la mairie, sa façade principale étant orientée vers la rue Bourgogne, une artère située au coeur de la municipalité. Elle se distingue par son volume simple à un étage, ses deux grandes portes de garage cintrées et sa tour. Celle-ci est utilisée pour le séchage des tuyaux d'incendie qui sont déroulés et suspendus à l'aide d'un système de câbles et de poulies. Près d'une soixantaine de tuyaux peuvent être hissés jusqu'en haut de la tour.

Entre 1931 et 1935, un bâtiment, servant probablement de hangar municipal, est construit à l'arrière de la caserne.

En 1938, la municipalité voisine, Chambly-Canton, se dote d'une caserne dont l'architecture d'influence Art déco rappelle celle de la caserne de Chambly-Bassin.

Les municipalités de Chambly-Bassin et de Chambly-Canton fusionnent en 1965 et forment la Ville de Chambly. En 1980, Chambly se dote d'un nouveau poste d'incendie. Consciente de la valeur patrimoniale de l'ancienne caserne, la municipalité favorise sa conservation et entreprend son recyclage. Les deux portes de garage cintrées de la façade sont remplacées par une seule grande baie rectangulaire, et le hangar situé à l'arrière est démoli.

L'ancienne caserne de pompiers est citée en 2006. De nos jours, le bâtiment abrite des organismes communautaires.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montérégie

MRC :

  • La Vallée-du-Richelieu

Municipalité :

  • Chambly

Adresse :

  • 1500, avenue Bourgogne

Latitude :

  • 45° 26' 56.0"

Longitude :

  • -73° 17' 31.0"

Désignation cadastrale :

  • Lot 2 043 445 Ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BOUCHARD, Francine. Circuits culturels : patrimoine bâti et paysages humanisés de la Seigneurie de Chambly. Chambly, s.é., 1980. 44 p.
  • GARIÉPY, Simone G. « Une ville, Chambly ». Continuité. No 37 (1987), p. 16-21.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013