Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Porte Prescott

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Date :

  • 1983 (Construction)

Usage :

  • Services et institutions (Installations de défense militaire)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Plaques commémoratives associées (1)

Personnes associées (6)

Images

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Déclaration Situé dans un site patrimonial Gouvernement du Québec

Transfert de responsabilité

  • Exercice de certains pouvoirs par la municipalité, 2016-12-09
    Prise d'effet : 2017-06-09
 

Haut de la page

Informations historiques

Un premier élément de défense est prévu à travers la côte de la Montagne lorsque le major François Provost (1638-1702) propose d'ériger une palissade de bois pour défendre la ville en 1690. Cette palissade doit séparer le terrain de Monseigneur Jean-Baptiste de la Croix de Chevrières de Saint-Vallier (1653-1727) pour le futur évêché de celui de l'ancien cimetière, traverser la rue tout près d'un corps de garde et longer à l'ouest une maison de la côte de la Montagne. Cette palissade n'est sans doute pas construite.

Ce n'est que trois décennies après la Conquête qu'une ligne de fortification traverse la côte de la Montagne en remplacement des palissades de bois érigées à la hâte peu avant la Conquête. En effet, les Britanniques font ériger en 1797 une porte surmontée d'un corps de garde en travers de la rue. La porte Prescott, nommée en l'honneur du gouverneur de l'époque Robert Prescott (1726-1815), est érigée en pierre et comporte un passage cintré. Cependant, la porte Prescott est démolie en 1871 et le passage de la côte de la Montagne laissé libre.

Le projet de reconstruction de la porte lancé par le gouverneur général Frederick Temple Blackwood (Lord Dufferin,1826-1902) en 1876 ne se réalise que dans les années 1980 lorsque Parcs Canada fait reconstruire une passerelle au-dessus de la côte sur le modèle du projet déposé un siècle plus tôt. La nouvelle porte est l'oeuvre des architectes Paul Gauthier (né en 1935), Gilles Guité (né en 1935) et Jean-Marie Roy (né en 1925). La passerelle est en béton revêtu de pierre. Elle a été aménagée plus bas à l'est dans la côte de la Montagne et une plaque posée sur le mur d'enceinte du Parc Montmorency rappelle la localisation de l'ancienne porte Prescott.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Québec

Municipalité :

  • Québec

Arrondissement municipal :

  • La Cité

Adresse :

  • côte de la Montagne

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BLANCHET, Danielle, Louise FORGET et Sylvie THIVIERGE. Vieux-Québec, Cap-Blanc : place forte et port de mer. Québec, Ville de Québec, 1989. 80 p.
  • Groupe de recherches en histoire du Québec Inc. Étude d'ensemble : sous-secteur Hôtel-de-Ville. Synthèse. Québec, Ville de Québec, 1998. 262 p.
  • JOBIDON, Hélène, Luc NOPPEN et Paul TRÉPANIER. Québec monumental, 1890-1990. Sillery / Montréal, Septentrion / Ordre des architectes du Québec, 1990. 191 p.
  • Ville de Québec. Regards sur l'architecture du Vieux-Québec. Québec, Ville de Québec, 1986. 124 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013