Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Église de Sainte-Anne

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Côte-Nord

Municipalité :

  • Portneuf-sur-Mer

Date :

  • 1925 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Personnes associées (2)

Inventaires associés (1)

Carte

Description

L'église de Sainte-Anne est un lieu de culte de tradition catholique construit en 1925. L'édifice en bois présente un plan en croix latine composé d'une nef rectangulaire, d'un transept plus bas que la nef et d'un choeur en saillie terminé par un chevet plat. Le lieu de culte est coiffé d'un toit à deux versants droits. La façade, aménagée dans l'un des murs pignons, est dotée d'une tour-clocher centrale demi-hors-oeuvre surmontée d'une flèche. L'église de Sainte-Anne est implantée sur un terrain au relief peu accusé, face au fleuve Saint-Laurent, dans le noyau villageois de la municipalité de Portneuf-sur-Mer.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Portneuf-sur-Mer) 2006-08-08
 

Haut de la page

Valeur patrimoniale

L'église de Sainte-Anne présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique comme témoin des origines de Portneuf-sur-Mer. Les Jésuites sillonnent le territoire de la Côte-Nord dès le XVIIe siècle, dans le but d'évangéliser les peuples autochtones. En 1683, le père François de Crespieul (1639-1702) y célèbre une messe dans un poste de traite. Vers 1770, un nouveau poste de traite s'ouvre sur le territoire actuel de Portneuf-sur-Mer et un hameau prend forme. En 1788, une première chapelle, dédiée à sainte Anne, est érigée à l'embouchure de la rivière Portneuf. Incendié en 1900, le lieu de culte est reconstruit cinq ans plus tard sur le site actuel. Il est à nouveau détruit par une conflagration en 1910. L'église actuelle est finalement construite en 1925, pour accueillir une communauté qui croît rapidement durant la première moitié du XXe siècle grâce à l'industrie forestière. La paroisse est par ailleurs érigée canoniquement en 1947. L'église de Sainte-Anne rappelle l'histoire de Portneuf-sur-Mer et de la région.

L'église de Sainte-Anne présente aussi un intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale. L'édifice illustre la persistance de l'utilisation des formes d'inspiration néogothique dans la conception des lieux de culte catholiques dans le premier quart du XXe siècle. Ce style apparu en Angleterre à la fin du XVIIIe siècle préconise un retour à l'architecture médiévale. Il est utilisé par l'Église catholique québécoise pour la construction de ses lieux de culte à partir du milieu du XIXe siècle et connaît une grande popularité jusque dans les premières décennies du XXe siècle. L'église de Sainte-Anne est réalisée par Joseph Saint-Hilaire (1863-1943), entrepreneur de Saint-Romuald. L'édifice se rattache au style néogothique notamment par ses ouvertures à arc brisé ainsi que par les pinacles et les contreforts qui ornent le clocher. Le lieu de culte se distingue par ailleurs par son parement en bardeaux de bois, un matériau traditionnel peu utilisé dans la construction d'édifices religieux au XXe siècle. L'église de Sainte-Anne témoigne ainsi de l'adaptation du modèle en milieu rural.

L'église de Sainte-Anne présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son association avec Médéric Bouchard (décédé en 1962). Originaire de Petite-Rivière-Saint-François, il devient desservant à Portneuf-sur-Mer en 1922. Il veille notamment à la reconstruction du lieu de culte incendié ainsi qu'à l'érection canonique de la paroisse de Sainte-Anne. Le titre de monseigneur lui est accordé en 1954. Il est inhumé dans le cimetière paroissial. L'école et la rue sur laquelle se trouve l'église sont nommées à sa mémoire et soulignent le rôle important que Bouchard a joué dans l'histoire locale.

Source : Municipalité de Portneuf-sur-Mer, 2008.

Haut de la page

Éléments caractéristiques

Les éléments caractéristiques de l'église de Sainte-Anne liés à ses valeurs historique et architecturale comprennent, notamment :
- son implantation sur un terrain dégagé au relief peu accusé, face au fleuve Saint-Laurent, dans le noyau villageois;
- son volume, dont le plan en croix latine composé d'une nef rectangulaire, d'un transept de petite dimension plus bas que la nef et d'un choeur en saillie terminé par un chevet plat ainsi que le toit à deux versants droits;
- les matériaux, dont le parement en bardeaux de bois, le clocher couvert en plaques de tôle ainsi que les éléments architecturaux et ornementaux en bois;
- les composantes de la façade, dont la tour-clocher centrale demi-hors-oeuvre surmontée d'un clocher (orné de contreforts, de pinacles, de colonnettes, de frontons, d'ouvertures à arc brisé et quadrilobées) et d'une croix, le portail (composé d'une porte à panneaux et d'un tympan vitré à arc brisé), les fenêtres à arc brisé et à carreaux et l'oculus;
- les composantes des longs-pans, du transept et du choeur, dont les fenêtres à arc brisé, les soupiraux carrés, les oculi et les porches (percés de portes à simple vantail);
- la souche de cheminée en brique.

Haut de la page

Informations historiques

L'église de Sainte-Anne est située sur la Côte-Nord, un territoire sillonné par les Jésuites dès le XVIIe siècle, dans le but d'évangéliser les peuples autochtones. En 1683, le père François de Crespieul (1639-1702) y célèbre une messe dans un poste de traite. Vers 1770, un nouveau poste de traite s'ouvre sur le territoire actuel de Portneuf-sur-Mer et un hameau prend forme. En 1788, une première chapelle, dédiée à sainte Anne, est érigée à l'embouchure de la rivière Portneuf. Incendié en 1900, le lieu de culte est reconstruit cinq ans plus tard sur le site actuel. Il est à nouveau détruit par une conflagration en 1910. Médéric Bouchard, originaire de Petite-Rivière-Saint-François, devient desservant à Portneuf-sur-Mer en 1922. Il veille à la reconstruction du lieu de culte, destiné à accueillir une communauté qui croît rapidement durant la première moitié du XXe siècle grâce à l'industrie forestière.

L'église actuelle est finalement construite en 1925 par un entrepreneur de Saint-Romuald, Joseph Saint-Hilaire (1863-1943). Le clocher est terminé quelques années plus tard.

La paroisse est érigée canoniquement en 1947. Le choeur en saillie de l'église est construit en 1949. En 1971, des travaux de réparation sont effectués au clocher.

L'église de Sainte-Anne est citée en 2006.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Côte-Nord

MRC :

  • La Haute-Côte-Nord

Municipalité :

  • Portneuf-sur-Mer

Adresse :

  • rue de Monseigneur-Bouchard

Lieux-dits :

  • Rivière-Portneuf

Latitude :

  • 48° 37' 3.8"

Longitude :

  • -69° 6' 0.8"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Saguenay Seigneurie de Mille-Vaches Rang B 76-3

Haut de la page

Références

Liens Internet :

Notices bibliographiques :

  • FRENETTE, Pierre, dir. Histoire de la Côte-Nord. Les Régions du Québec. Québec, Institut québécois de la recherche sur la culture: Presses de l'Université Laval, 1996. 667 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013