Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Aile Sainte-Angèle du Monastère des Ursulines-de-Québec

Type :

Patrimoine immobilier

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Québec

Date :

  • 1836 – 1837 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Fonction résidentielle (Maisons d'étudiant)
  • Services et institutions (Couvents, monastères et abbayes)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Groupes associés (1)

Personnes associées (5)

Inventaires associés (1)

Images

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Situé dans un immeuble patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 2011-05-05
 
Déclaration Situé dans un site patrimonial Gouvernement du Québec

Transfert de responsabilité

  • Exercice de certains pouvoirs par la municipalité (Québec), 2016-12-09
    Prise d'effet : 2017-06-09
 

Haut de la page

Informations historiques

En 1836, on procède à la construction d'une portion de l'aile Sainte-Angèle afin de servir de logis aux demi-pensionnaires. L'édifice en pierre de deux étages abrite alors également le dépôt et le réfectoire des domestiques. Puis, un passage cocher vient remplacer l'ancienne porte permettant d'accéder à la cour.

Par la suite, on procède à l'érection d'une maison en pierre de grès à deux étages coiffée d'un toit à pignon mitoyen, dans le prolongement de l'aile Sainte-Angèle. Les plans sont de l'architecte Thomas Baillairgé (1791-1859).

En 1860, la maison est occupée par le marchand John Sharples. Puis, en 1876, le notaire Louis L. Rivard réside à son tour dans la demeure appartenant aux Ursulines. Rivard, devenu employé civil, est toujours sur place en 1890.

En 1915, la maison sert de résidence au libraire Jean-Pierre Garneau. Par la suite, ce bâtiment, qui appartient toujours aux Ursulines, est occupé un certain temps par le sénateur Thomas Chapais (1858-1946), qui l'habite encore en 1932.

La maison est toujours la propriété des Ursulines.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Québec

Municipalité :

  • Québec

Arrondissement municipal :

  • La Cité

Adresse :

  • 2, rue du Parloir
  • 6, rue du Parloir

Latitude :

46° 48' 42.4"

Longitude :

-71° 12' 27.4"

Désignation cadastrale :

  • Lot 2 525 645

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Groupe de recherche en histoire du Québec inc. Étude d'ensemble : Sous-secteur des Ursulines. Annexes. Québec, Ville de Québec, 2000. s.p.
  • Groupe de recherche en histoire du Québec inc. Étude d'ensemble : Sous-secteur des Ursulines. Synthèse. Québec, Ville de Québec, 2000. 162 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013