Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Ancien couvent de Deschambault

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Couvent de Deschambault
  • Couvent des Soeurs de la Charité

Région administrative :

  • Capitale-Nationale

Municipalité :

  • Deschambault-Grondines

Date :

  • 1861 – (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Mission éducative)

Usage :

  • Services et institutions (Couvents, monastères et abbayes)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (2)

Groupes associés (1)

Personnes associées (3)

Images

Carte

Description

L'ancien couvent de Deschambault est un édifice conventuel construit en 1861 et agrandi en 1872 et en 1884. L'édifice, dont la partie avant est en pierre, présente un plan rectangulaire et une élévation de trois étages. Il est surmonté d'un toit mansardé percé de lucarnes. Un campanile couronne le bâtiment. Érigé sur un promontoire, nommé cap Lauzon, dominant le fleuve Saint-Laurent, le couvent de Deschambault s'élève au coeur d'un ensemble religieux catholique comprenant aussi l'église, deux anciens presbytères, le cimetière et l'ancienne salle des habitants. Il est situé dans le secteur Deschambault de la municipalité de Deschambault-Grondines.

Ce bien est cité immeuble patrimonial. La protection s'applique au terrain ainsi qu'à l'enveloppe extérieure du couvent et des dépendances. Le couvent se trouve dans l'aire de protection de l'église de Saint-Joseph, classée immeuble patrimonial.

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Délimitation Situé dans une aire de protection Ministre de la Culture et des Communications
 
Citation Immeuble patrimonial Municipalité (Deschambault-Grondines) 2007-06-11
 

Haut de la page

Informations historiques

L'ancien couvent de Deschambault est érigé à l'initiative du curé Narcisse Bellenger (1818-1897). Après son arrivée dans la paroisse en 1857, il décide de faire construire, sur un terrain cédé par la fabrique, un couvent devant assurer l'éducation des jeunes filles de la région. Il confie à l'abbé Thomas-Benjamin Pelletier le soin d'en dresser les plans. Grâce à une souscription et à des corvées, l'édifice en pierre avec un toit à croupes est complété en 1861. Le curé Bellenger invite par la suite la mère Marcelle Mallet (1805-1871) et les Soeurs de la Charité de Québec à venir y fonder une mission. Trois religieuses répondent à l'appel. Celles-ci prennent possession du couvent en septembre 1861 et accueillent les premières élèves.

Au fil du temps, plusieurs modifications sont apportées à l'édifice. Un premier agrandissement en bois est réalisé en 1872, puis un deuxième en 1884. Le toit à croupes est alors remplacé par un toit mansardé.

Entre 1888 et 1892, les religieuses enseignent également aux garçons. En 1940, ceux-ci sont admis de nouveau. Ils ne peuvent cependant pas être pensionnaires, sauf entre 1945 et 1963. Les élèves quittent le couvent en 1967 pour l'école centrale; le pensionnat pour jeunes filles ferme ses portes l'année suivante.

L'ancien couvent de Deschambault sert ensuite de maison de repos aux Soeurs de la Charité qui poursuivent l'enseignement de la musique et l'aide aux démunis. En 1974, le couvent est inclus dans l'aire de protection de l'église de Saint-Joseph. La congrégation quitte les lieux en 1994. La municipalité de Deschambault acquiert alors l'édifice. Ce dernier loge depuis une bibliothèque et une école de musique, renommée en 2006, École de musique Denys-Arcand.

L'ancien couvent de Deschambault est cité en 2007.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Capitale-Nationale

MRC :

  • Portneuf

Municipalité :

  • Deschambault-Grondines

Adresse :

  • 115, rue de l'Église

Lieux-dits :

  • Cap Lauzon
  • Deschambault

Latitude :

  • 46° 38' 50.7"

Longitude :

  • -71° 55' 39.1"

Désignation cadastrale

Circonscription foncière Division cadastrale Désignation secondaire Numéro de lot
Portneuf Paroisse de Deschambault Absent 43 ptie
44 ptie
47 ptie

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • BOUILLÉ, Lucille. Deschambault : historique et touristique. Deschambault, Société du vieux presbytère de Deschambault, s.d. 20 p.
  • DELISLE, Luc. La petite histoire de Deschambault (1640-1963). Québec, 1963. 236 p.
  • PAULETTE, Claude. Deschambault sur le fil du temps. Deschambault, Association du patrimoine de Deschambault / Éditions Va bene, 2002. s.p.
  • ROY, Francine, Nive VOISINE et Yvonne WARD. Histoire des Soeurs de la Charité de Québec: Des maisons de charité. Tome II. Beauport, Publications MNH, 1998. 305 p.
  • VOISINE, Nive et Yvonne WARD. Histoire des Soeurs de la Charité de Québec: L'âme de la fondation Marcelle Mallet, 1805-1871, Tome I. Beauport, Publications MNH, 1998. 302 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013