Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Basilique Notre-Dame de Montréal

Type :

Patrimoine immobilier

Autre(s) nom(s) :

  • Église Notre-Dame

Région administrative :

  • Montréal

Municipalité :

  • Montréal

Date :

  • 1824 – 1829 (Construction)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Tradition religieuse :

  • Christianisme (Catholicisme (rite latin))

Usage :

  • Services et institutions (Églises, temples, synagogues et mosquées)

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Patrimoine mobilier associé (1)

Plaques commémoratives associées (3)

Groupes associés (1)

Personnes associées (5)

Carte

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Déclaration Situé dans un site patrimonial Gouvernement du Québec 1964-01-08
 
Désignation (Canada) Lieu historique national du Canada Commission des lieux et monuments historiques du Canada 1989-01-01
 

Haut de la page

Informations historiques

La première église Notre-Dame fut construite à partir de 1672 sur un emplacement déterminé par Dollier de Casson, dans l'axe de la rue Notre-Dame sur l'actuelle Place d'Armes. Peu à peu l'église ne suffit plus à répondre aux besoins de la population. La fabrique de la paroisse envisagea donc, au début du XIXe siècle la construction d'une nouvelle église. Le projet de construction fut confié à l'architecte new-yorkais d'origine irlandaise James O'Donnell à qui on demanda de réaliser la plus vaste et la plus belle église catholique d'Amérique du Nord. O'Donnell arriva à Montréal en octobre 1823 et proposa un projet aux marguilliers qui l'acceptèrent rapidement.

À partir de mai 1824, on procéda à la démolition de quatre maisons et au déblaiement d'un cimetière qui occupaient l'emplacement désigné pour la nouvelle église. Les murs des fondations, en calcaire de Montréal et hauts de trois mètres, furent élevés en juillet et août 1824. Les années 1825 et 1826 furent consacrées à la construction des murs, d'une épaisseur de 1.5 mètres. Durant l'automne 1826, on érigea les 16 colonnes de la nef ainsi que le plancher de bois. Le toit ne fut installé qu'en 1827. Les travaux se poursuivirent et en juin 1829, l'église fut inaugurée même si les travaux de décoration intérieure ne furent terminés qu'en 1830. James O'Donnell mourut cette année-là sans avoir pu admirer son oeuvre terminée. Le manque d'argent força en effet le comité de construction à mettre fin aux travaux et l'érection des tours et des clochers ne reprit que dans les années 1840 sous la direction de John Ostell d'après les plans de O'Donnell.

La décoration intérieure ne satisfaisait pas entièrement les marguilliers et les prêtres de la paroisse. Elle avait été effectuée avec des moyens réduits et ne réussissait pas à mettre adéquatement en valeur la beauté architecturale de l'édifice conçu par O'Donnell. Donc dès 1856, la fabrique fit appel à l'architecte montréalais Victor Bourgeau pour concevoir des plans de rénovation du décor intérieur. L'intérieur de l'église fut entièrement refait. Bourgeau avait développé une expertise incomparable pour la conception d'églises, il était le principal architecte montréalais pour la construction et la décoration des églises. Les travaux de rénovation de l'intérieur débutèrent en 1872 et se poursuivirent jusque dans les années 1880. Le majestueux décor actuel de l'église Notre-Dame - qui comprend entre autre la chaire de 14 mètres de hauteur sculptée par l'artiste Louis-Philippe Hébert - date de cette époque. En 1890, la fabrique commandait à la maison Casavant de Saint-Hyacinthe, les grandes orgues qui furent inaugurées en 1891.

Grâce à sa riche architecture, grâce à son décor intérieur somptueux, la basilique Notre-Dame a depuis toujours valeur de symbole pour les Montréalais. Elle n'est pas le siège de l'administration du diocèse, mais elle est un lieu de culte et de rassemblement privilégié. L'église fut élevée au rang de basilique mineure par bref apostolique le 21 avril 1982 et reçut la visite du pape Jean-Paul II en septembre 1984. À maintes occasions des milliers de personnes se sont rassemblées à l'intérieur ou sur son parvis pour rendre un dernier hommage à des personnalités importantes; pensons à Maurice Richard ou Pierre Trudeau en 2000. Elle connut aussi des heures plus joyeuses et somptueuses avec le mariage de Céline Dion et René Angelil ou celui, un peu plus discret, du hockeyeur Mario Lemieux. Depuis plus de 150 ans, la basilique Notre-Dame, mariage de l'art de O'Donnell et de Bourgeau, incarne l'âme du Vieux-Montréal.

Source : Ville de Montréal, 2007.

Haut de la page

Emplacement

Region administrative :

  • Montréal

MRC :

  • Montréal

Municipalité :

  • Montréal

Arrondissement municipal :

  • Ville-Marie

Adresse :

  • rue Notre-Dame Ouest
  • rue Saint-Sulpice

Localisation informelle :

Située à l'intersection des rues Notre-Dame Ouest et Saint-Sulpice.

Latitude :

45° 30' 16.9"

Longitude :

-73° 33' 28.0"

Désignation cadastrale :

  • Lot 2 104 973

Haut de la page

Références

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013